installation Serveur DEBIAN 7 + Plesk + X2go + Mate

Changer son mot de passe root

passwd

Ajout les Dépots Debian indispensable 

listes des packages : https://wiki.debian.org/fr/FrontPage

ajout depot  dans

nano /etc/apt/sources.list

cat > /etc/apt/sources.list <<EOF
deb http://mirror.ovh.net/ftp.debian.org/debian wheezy main
deb http://security.debian.org/ wheezy/updates main
#deb http://mirror.ovh.net/ftp.debian.org/debian jessie main
#deb http://security.debian.org/ jessie/updates main
# Debian Wheezy
# Dépôt principal qui suffit à lui tout seul à faire l'installation de base
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main non-free contrib
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main non-free contrib
# Wheezy - security
# Mises à jour de sécurité à installer rapidement
#### DEJA INCLUS
#deb http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib non-free
#deb-src http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib non-free
# Wheezy - updates
# Dépôt pour logiciels nécessitant des mises à jour fréquentes et opportunes
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy-updates main non-free contrib
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy-updates main non-free contrib
# Wheezy - rétroportages
# Paquets en provenance de la prochaine version mais adaptés pour s’intégrer sur votre système stable
deb http://ftp.debian.org/debian/ wheezy-backports main contrib non-free
# Pour avoir la dernière version de firefox
deb http://mozilla.debian.net/ wheezy-backports iceweasel-release
EOF
### PENSER A AJOUTER LA CLE POUR ICEWEASEL (firefox)
aptitude install pkg-mozilla-archive-keyring
apt-get update
apt-get install iceweasel

 

 

sudo apt-get update

sudo apt-get dist-upgrade

répondre Y partout.

puis reboot

———————-

install Plesk

wget -N « http://autoinstall.plesk.com/plesk-installer &raquo;

bash plesk-installer

) install mcrypt pour magento..

apt-get install php5-mcrypt
php5enmod mcrypt
service apache2 restart

————————————— OK jusque ici —————————————–

1) installation MATE

echo « deb http://repo.mate-desktop.org/debian wheezy main ##depot MATE » | tee -a /etc/apt/sources.list Il s’agit de suivre la procédure suivante :

apt-get update
apt-get install mate-archive-keyring
 apt-get update
 # Now to install MATE choose 1 of the 3 apt-get lines below.
 # this installs the base packages
 apt-get install mate-core
 # or this to install mate-core and more extras
 apt-get install mate-desktop-environment
 #or this to install mate-core + mate-desktop-environment and even more extras.
 apt-get install mate-desktop-environment-extra
2) astuce pour installer des dépots Ubuntu sous DEBIAN
echo "deb http://ppa.launchpad.net/kranich/server/ubuntu trusty main ##cubuntu Serveur" | tee -a /etc/apt/sources.list
Chercher la clé sur : https://launchpad.net/~kranich/+archive/server  dans ►Technical details about this PPA
SE SONT LES 8 DERNIERS CARACTERES APRES LE /
apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys 0CF0CF25
source : http://phpraxis.wordpress.com/2011/08/31/how-to-add-launchpad-net-repositories-to-debian/
3) installer x2Go
echo "deb http://packages.x2go.org/debian wheezy main  ## X2GO SERVER"  | tee -a /etc/apt/sources.list
apt-key adv --recv-keys --keyserver keys.gnupg.net E1F958385BFE2B6E
apt-get update;
apt-get install x2go-keyring && apt-get update;
sudo apt-get install x2goserver x2goserver-xsession;


4) firefox (iceweasel)
apt-get install iceweasel
5) install Plesk 12
wget -N "http://autoinstall.plesk.com/plesk-installer"
bash plesk-installer

Publicités

Créer un Master d’installation en USB pour WINDOWS 8.1/10 PRO OEM

1) Pre-requis avoir un DVD de Windows 8.1 OEM   (ou 10)

2) Transformer le DVD en Fichier ISO  en utilisant PowerISO ou équivalent

3)  avec PowerISO on peut insérer des fichiers    dans le dossier \sources on peut insérer un fichier txt comme : ei.cfg

ei.cfg contenant :

[EditionID]
[Channel]
Retail
[VL]

0

Cela permet de ne pas être obligé de saisir la Clé de licence pendant l’installation; (il faudra la saisir sous 30 jours)

Cela permet également de choisir entre Windows Premium ou PRO

4) Après vous pouvez créer votre Clé USB avec ISOTOUSB ou WINTOBOOTIC

 

Vous pouvez aussi insérer d’autres utilitaires ou drviers dans un Dossier Pilotes/drivers par exemple.

 

Quelques lignes de commande indispensable sous Windows 8/8.1/10

A taper dans CMD

démarrage en mode sans Echec :  bcdedit /set {bootmgr} displaybootmenu yes

démarrage en mode normal : bcdedit /set {bootmgr} displaybootmenu no

démarrage avec un menu (F8) pour choisir normal ou sans échec : bcdedit /set {default} bootmenupolicy legacy

Pour installer des Pilotes non signer ou restaurer le système d’usine et accéder aux paramètres avancés : Shutdown -r -o

 

Redimensionner des Partitions Windows et Ubuntu en DUAL BOOT.

Vous utilisez Windows et Ubuntu  et vous avez de besoin plus de place pour l’un et moins pour l’autre. Voici un petit tutoriel comment redimensionner vos partitions facilement en mode graphique.

_________________________

3 pièges à Eviter :

1) Vous ne pouvez pas redimensionner une partition qui est « montée » donc il faut booter avec une clé USB-LIVE ou CD/DVD-LIVE.
2) Vous ne pouvez pas redimensionner  s’il y a une partition SWAP verrouiller il faut donc la déverrouiller.
3) Vous devez réparer l’amorçage , boot-repair fait ça très facilement pour vous.
 _________________________

Ma Méthode :

Avant toutes modifications des partitions, faites une sauvegarde de vos données,  c’est plus prudent.
Pré-requis : On ne peut pas redimensionner une partition Linux si on démarre dessus donc :
il faut se procurer une clef usb-Live avec les outils Gparted et boot-repair :  j’ai pris une clé usb Cubuntu car elle d’origine déjà tout ce qu’il faut en standard.
1) On démarre sur cette clé.
– Pressez la touche  qui permet de booter/démarrer sur la clé usb au démarrage de votre PC   (F7 sur mon PC, c’est un Clevo) .
2) Dans le dossier /etc/update  de la clé Cubuntu,  il y a l’icône Gparted
Clé USB Cubuntu avec Gparted et boot-repair pour redimentionner et réparer un dual-boot windows ubuntu
Clé USB Cubuntu avec Gparted et boot-repair pour redimentionner et réparer un dual-boot Windows Ubuntu
– On clique sur Gparted .
– On voit apparaître la liste des partitions.
Gparted pour redimensionner des partitions
Gparted pour redimensionner des partitions
3) Pour redimensionner la partition Windows :
Clique droit sur la partitionWindows NTFS /dev/sda 2 (ou 1 selon les cas) ►| Redimensionner/Déplacer
– Puis ►Edition ►Appliquer toutes les opérations
Redimentionner partition  windows 7 depuis Gparted Cubuntu Ubuntu - NTFS /dev/sda2
Redimentionner partition Windows 7 depuis Gparted Cubuntu Ubuntu – NTFS /dev/sda2
4) TRES IMPORTANT :  Pour redimensionner la partition Linux il faut d’abord modifier  la partition logique (extended) puis la partition EXT4 (linux).
Pour modifier la partition logique , il faut déverrouiller la partition Swap :
– Clique droit sur la partition swap ►Déverrouiller
INDISPENSABLE : Dé-verrouiller la partition SWAP pour redimensionner.
INDISPENSABLE : Dé-verrouiller la partition SWAP pour redimensionner.
– Puis Clique droit sur la partition “Extended” ►| Redimensionner/Déplacer (glisser vers la gauche)
– Puis ►Edition ►Appliquer toutes les opérations
Glissez vers la gauche pour réduire la taille de la partition
Glissez vers la gauche pour réduire la taille de la partition (vers la droite pour l’agrandir)
5) Redimensionner la partition Linux Ext4
– Puis clique droit sur la partition “Ext4” ►| Redimensionner/Déplacer (glisser vers la gauche)
– Puis ►Edition ►Appliquer toutes les opérations
Redimensionner partition etentue avec Gparted
Redimensionner partition extented avec Gparted
6) Re-Verrouiller le SWAP
-Clique droit sur la partition swap ►Verrouiller
-Vous pouvez quitter Gparted.
7) Maintenant il faut reconfigurer le boot. Pour le faire facilement on va utiliser “boot-repair
-Dans le dossier /etc/update  (de la clé Cubuntu)  il y a l’icone “Réparer le démarrage de l’ordinateur”  Cliquer dessus.
-Enfin cliquer sur le bouton “Réparation recommandée”.
boot-repair-Cubuntu
Réparation du dual-boot Windows / ubuntu avec boot-repair et la clé USB-Live Cubuntu
Voilà c’est terminée 🙂

Tuto Installer X2GoServer avec MATE sur un Serveur Ubuntu 14.04 LTS Trusty.

Le but est de pouvoir se connecter à un serveur distant Ubuntu 14.04 avec une belle interface graphique Mate

Depuis la version 3, Gnome est mal supporté par X2GO nous allons donc utiliser MATE, un Excellent fork de gnome 2 en mieux 🙂

x2go-debian7

Pré-requis :

Sur un Server (type OVH par exemple)  la commande  add-apt-repository, sudo, nano  n’est pas installé par défaut,

Pour l’ajouter tapez : ( en  root vous n’avez pas besoin de taper sudo)

apt-get install sudo; sudo apt-get install nano;
sudo apt-get install --yes software-properties-common;
sudo apt-get install --yes python-software-properties;
Installation Openshh-server certainement déjà installé de base.
sudo apt-get install openssh-server --yes; sudo service ssh start;

1) installation de l’interface Graphique Mate dans ubuntu 14.04:

sudo apt-add-repository ppa:ubuntu-mate-dev/ppa --yes;
sudo apt-add-repository ppa:ubuntu-mate-dev/trusty-mate --yes;
sudo apt-get update;
sudo apt-get upgrade --yes;
sudo apt-get install --yes --no-install-recommends ubuntu-mate-core ubuntu-mate-desktop;
sudo apt-get update; sudo apt-get install --yes --force-yes mate-desktop-environment-extra; 
sudo apt-get install --yes --force-yes mate-notification-daemon caja-gksu caja-open-terminal;

Ajouter les thèmes Ubuntu Ambiance & Radiance

sudo add-apt-repository ppa:ravefinity-project/ppa;
sudo apt-get update;
sudo apt-get install --yes ambiance-colors radiance-colors;

Applications  facultatives :  Gestionnaire de Mise à jours, logithèque, Gestionnaire de tache planifié « CRON », filezilla, Geany

sudo apt-get install -y filezilla geany update-manager software-center synaptic gnome-schedule;

## installation des packages du complet bureau Ubuntu (pas utile et facultatif);

sudo apt-get install --yes ubuntu-desktop;

__________________________________________________________________________________

2) installation de X2Go-server  pour Ubuntu 14.04:

sudo apt-add-repository ppa:x2go/stable;
sudo apt-get update;
sudo apt-get install x2goserver x2goserver-xsession --yes;
sudo apt-get install x2gomatebindings --yes;
service x2goserver restart;

3) télécharger X2go client pour vous connecter

Ajouter mate-session dans Client X2Go►Session►Session Type►Custom Desktop►Command : saisir mate-session

pour Windows ici : http://code.x2go.org/releases/binary-win32/x2goclient/heuler/mingw32-4.4/qt-4.8/

pour linux ici :  http://wiki.x2go.org/doku.php/download:start

4) Attention Piège !

Si vous formatez votre serveur,   X2Go-client ne pourra pas se re-connecter !

Car la clé ssh sera différente, il faut supprimer sur votre poste client ../ssh/known_hosts

known_hosts

et voila ! 🙂

Voir aussi : Tuto installer freenx avec mate sur serveur ubuntu 14.04 lts trusty

Méthode pour réparer une Mise à jour Magento qui à planté

Lorsque l’on souhaite mettre à jour Magento, nous sommes souvent confronté à quelques difficultés:

Erreur pendant l’update, message d’erreur pendant la ré-indexation, plantage du site, etc … erreur

 Voici la méthode pour s’en sortir :

L’idéal est de partir d’un Magento en état de marche, cette méthode fonctionne aussi avec un Magento planté :

Pre-requis : Avoir accès au serveur via un terminal SSH comme putty et installer l’utilitaire rpl qui permet de faire du « chercher/remplacer » dans les dossiers et fichiers, il est disponible dans  la plupart des distributions linux.

Installation de RPL :

#Sous Debian tapez; apt-get install rpl;
#sous Ubuntu tapez; sudo apt-get install rpl;
#sous Centos tapez; yum install rpl;

1) Créer un dossier un dossier_BIS de votre Magento, je  l’appelerai dossier_BIS 

2) Créer 2 bases vierges  MYSQL via l’outil d’administration serveur (PphpMyAdmin ou plesk ZpanelCP..). Une base que l’on va appeler « final » et une base que l’on va appeler « fraiche« .

Afin de simplifier, si possible, créer ces 2 bases avec le même utilisateur et même mot de passe que votre base Magento originale. (voir app/etc/local.xml).

Dupliquer la base originale de MAGENTO

Vous devez connaitre : username : nom d’utilisateur de la base de données,  password : Mot de passe, dbname : nom de la Base de données, vous pouvez retrouver ces informations dans le fichier local.xml du dossier /MonDossierMagento/app/etc/local.xml

Dans un premier temps on va exporter la base de données de votre Magento original :

mysqldump -u username -ppassword dbname > export.sql

-On  modifie l’export.sql afin que la base « final » pointe vers le  dossier_BIS 

rpl '/MonDossierMagento/' '/dossier_BIS/' export.sql;

MonDossierMagento = le nom du dossier actuel de votre magento, juste le nom du dossier rien d’autre.

(Cela évite de toucher le core_config_data c’est plus efficace)

-On importe le fichier export.sql corrigé vers la base que l’on a appelé  « final »

mysql -h localhost -u username -ppassword final <export.sql

Première étape est terminée, on peut supprimer export.sql

rm export.sql

On va dupliquer le dossier Magento  dans un dossier_bis

cp -R -f /var/www/Le_Chemin_Vers_Dossier/Mon_Magento/ /var/www/Le_Chemin_Verse_Dossier/dossier_bis/;

-On purge les logs/reports/caches…

rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/locks; 
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/cache; 
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/session;

-On vérifie qu’il n’y a plus au fichier qui pointe vers le dossier du Magento original

rpl -R '/MonDossierMagento/' '/dossier_BIS/' /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/;

(Cela évite entre autre de corriger le download/connect.cfg)

Testez-le vous devriez avoir un joli clone de votre Magento  http://votreSite.xx/dossier_bis

Vous avez un Magento identique qui fonctionne mais qui n’est pas encore updaté, on va pouvoir l’upgrader en tout sécurité 🙂

Résumer : vous pouvez en faire un script pour automatiser cette tâche

mysqldump -u username -ppassword dbname > export.sql;
rpl '/MonDossierMagento/' '/dossier_BIS/' export.sql;
mysql -h localhost -u username -ppassword final <export.sql;
rm export.sql;
cp -R -f /var/www/Le_Chemin_Vers_Dossier/Mon_Magento/ /var/www/Le_Chemin_Verse_Dossier/dossier_bis/;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/locks;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/cache;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/session;
rpl -R '/MonDossierMagento/' '/dossier_BIS/' /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/;

____________________________________________________

Maintenant nous allons mettre à jour  en ligne de commande :

1) Accédez au dossier _bis, mettre en mode maintenance puis donner les droits :

cd /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/;
touch maintenance.flag;### mode Maintenance;
chmod -R 777 . ;### tous les droits (pensez a les refermer après)

2)  initialiser magento connect:

rm downloader/connect.cfg  &> /dev/null;
rm -rf var/cache/* downloader/pearlib/cache/* downloader/pearlib/download/* &> /dev/null;
./mage mage-setup;
./mage sync --force;
./mage config-set preferred_state stable ; ## (stable, beta ou alpha);
./mage list-upgrades ;

3) Mise à jour  de Mage_All_Latest :

./mage install http://connect20.magentocommerce.com/community Mage_All_Latest --force ;
rm -rf var/cache/* ;rm downloader/pearlib/cache/*;rm downloader/pearlib/download/* ;
rm maintenance.flag;### fin du mode Maintenance;
chmod -R 777 . ;### tous les droits (pensez a les refermer après)

Testez votre site;  si ça fonctionne il est à jour,  (pensez à vérifier l’indexation) !  s’il ne fonctionne pas continuer ce tutoriel.

Votre site fonctionne mais pas la ré-indexation ? si elle ne fonctionne pas correctement (blocages ou erreurs)  continuer ce tutoriel

4 ) Mise à jour  Complète :

la mise à jour complète est nécessaire si Mage_All_Latest n’a pas réussi à mettre à jour Magento:

cd /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/;
touch maintenance.flag;### mode Maintenance;
chmod -R 777 .; ### tous les droits (pensez a les refermer après)

./mage upgrade-all --force

rm -rf var/cache/* ;rm downloader/pearlib/cache/*;rm downloader/pearlib/download/* ;
rm maintenance.flag;### fin du mode Maintenance;
chmod -R 777 . ;### tous les droits (pensez a les refermer après)

Testez votre site;  si ça fonctionne il est à jour,  (pensez à re-vérifier l’indexation) !  s’il ne fonctionne toujours pas continuer ce tutoriel.

____________________________________________________

Erreur classique « Base table or view exists : 1050 Table .. ‘catolog_product_entity_group_price’ etc..

erreur

Maintenant nous allons nettoyer la base :

un certains nombres de tables n’ont pas supportées la mise à jour, nous allons les supprimer, pour que magento puissent les créer correctement.

Ces tables sont en générale vides, vous pouvez les vérifier avec phpmyadmin

Sauf la table des codes de réductions, vous devrez les re-saisir.

mysql -h localhost -u username -ppassword final -e "SET foreign_key_checks = 0;
update core_resource set version='1.6.0.0.19' where code='catalog_setup';
update core_resource set data_version='1.6.0.0.19' where code='catalog_setup';
update core_resource set version='1.6.0.1' where code='eav_setup';
update core_resource set data_version='1.6.0.1' where code='eav_setup';
update core_resource set version='1.6.0.6' where code='sales_setup';
update core_resource set data_version='1.6.0.6' where code='sales_setup';
update core_resource set version='1.6.0.3' where code='salesrule_setup';
update core_resource set data_version='1.6.0.3' where code='salesrule_setup';
update core_resource set version='1.6.0.0.1' where code='reports_setup';
update core_resource set data_version='1.6.0.0.1' where code='reports_setup';
update core_resource set version='1.6.0.0.1' where code='xmlconnect_setup';
update core_resource set data_version='1.6.0.0.1' where code='reports_setup';
drop table if exists oauth_consumer ;
drop table if exists oauth_token ;
drop table if exists oauth_nonce ;
drop table if exists captcha_log;
drop table if exists api2_acl_role;
drop table if exists api2_acl_user;
drop table if exists api2_acl_rule;
drop table if exists api2_acl_attribute;
drop table if exists salesrule_coupon;
drop table if exists salesrule_website;
drop table if exists report_viewed_product_aggregated_daily;
drop table if exists catalog_product_entity_group_price;
drop table if exists tm_core_module;
drop table if exists turnkeye_testimonial;
";
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/locks;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/cache;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/session;
rm maintenance.flag;### fin du mode Maintenance;

Puis lancer votre site/dossier_bis dans votre navigateur 

 http://votreSite.xx/dossier_bis

ça doit être assez long..  

PS : si vous avez des erreurs APACHE/PHP, c’est que le temps d’attente « Time_out » du serveur est trop court, il faut le rallonger par exemple passer le time_out de 60 à 600 (60 secondes à 10 minutes) voir tutoriel optimiser serveur apache ou serveur ngnix plesk.

Votre Mise à jour est presque terminée, le site fonctionne, mais il manque des tables, la ré-indexation ne peut pas s’exécuter.

____________________________________________________

 Corriger la base de données Magento – Réparer l’indexation avec magento-db-repair-tool

nous allons créer une base de référence « fraiche » , le but est d’avoir une base de données sans défaut correspondant à votre installation.

Notez la clé de votre app/etc/local.xml on va en avoir.

Exemple : <key><![CDATA[60251864b2bb517851cf6d0exemple7f6478b3e]]></key>

On va renommer app/etc/local.xml en app/etc/local.xml-avant et re-vider la cache

Le bu est de créer une base de données de référence que l’on va appeler : fraiche

mv -f /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/app/etc/local.xml /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/app/etc/local.xml-avant;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/locks;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/cache;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/session;

Puis lancer-le  dans votre navigateur vous devriez avoir une jolie install fraîche vers la base  « fraiche »   http://votreSite.xx/dossier_bis

-Suivez les écrans comme si vous faisiez une nouvelle installation : En précisant la nouvelle base de donnée « fraiche »

Testez-le vous devriez avoir un joli Magento  neuf  http://votreSite.xx/dossier_bis nous allons pouvoir réparer la base endommagé.

Remettre le local.xml précédant afin que le site ne pointe plus vers la base de référence « fraiche » mais bien vers la base « final » et re-videz la cache.

mv -f /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/app/etc/local.xml /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/app/etc/local.xml-fraiche;
mv -f /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/app/etc/local-avant.xml /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/app/etc/local.xml;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/locks;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/cache;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/session;

 

Correction de la base de données:

Grace à notre base de référence « fraiche » nous allons pouvoir corriger notre base de données.

1-réparer-la-base

1) Télécharger l’utilitaire :  magento-db-repair-tool sur le site de Magento : http://www.magentocommerce.com/download

2) Décompressez-le et télécharger-le dans le dossier_bis de votre serveur

/var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis

3) lancer son exécution dans un navigateur :

http://votreSite.xx/dossier_bis/magento-db-repair-tool-1.1.php

Préciser à gauche la base « final »   et à droite la base de référence « Fraiche »

2-réparer-la-base

il indiquera les corrections qui va apporter

3-réparer-la-base

 

Dans mon cas j’ai du supprimer la table `salesrule_coupon`  cette table n’est pas très importante) c’est la des coupons de réductions (elle sera automatiquement re-créer vide .

Soit vous accédez à la base « final » via PhpMyAdmin et vous supprimez la table, soit en ligne de commande :

mysql -h localhost -u username -ppassword final -e "SET foreign_key_checks = 0; drop table if exists salesrule_coupon;";

Puis relancer   magento-db-repair-tool dans un navigateur :

http://votreSite.xx/dossier_bis/magento-db-repair-tool-1.1.php

Toujour aussi important : vider la cache et lancer la re-indexation 

cd  /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/locks;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/cache;
rm -f -R /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/var/session;
php shell/indexer.php reindexall;

Après cela : la mise a jour est opérationnelle

 

____________________________________________________

 

il est possible de supprimer et d’installer des extensions aussi en ligne de commandes :

Exemple  avec l’extension Magoch__QuickInform

cd /var/www/Le_Chemin_De_Votre_Dossier/dossier_bis/

chmod -R 777 . ;
./mage clear-cache;
./mage mage-setup . 
./mage sync --force 
./mage list-upgrades ;
#installation 
./mage install connect20.magentocommerce.com/community Magoch__QuickInform
#desinstallation
./mage install connect20.magentocommerce.com/community Magoch__QuickInform

 

Optimiser Nginx : Comment éviter 504 Timeout error

Sur un serveur Nginx par defaut une requète ne doit pas mettre plus de 60 secondes.

Au delà  Nginx retourne une page d’erreur « 504 Timeout error », comme si le serveur était « tombé ».

Pour de la consultation classique, ce délai est suffisant, mais lors de requêtes mysql comme une mise à jour de Magento par exemple, une ré-indexation, ou un backup c’est très insuffisant.

Par defaut le time_out est à 60  (60 secondes ) voici comment l’augmenter.

Créer un fichier « mon_nginx.conf »   dans le dossier  /etc/nginx/conf.d/

nano /etc/nginx/conf.d/mon_nginx.conf

contenant :

proxy_connect_timeout 600;
proxy_send_timeout 600;
proxy_read_timeout 600;
send_timeout 600;
fastcgi_buffers 8 256k;
fastcgi_buffer_size 512k;
# Ne pas trop augmenter fastcgi ça utilise de la mémoire pour rien.

Pensez a redémarrer les services nginx pour prendre en compte les modifications :

/etc/init.d/nginx restart;
# ou sur un serveur ubuntu;
sudo /etc/init.d/nginx restart;

__________________________________________

Si vous utilisez un Serveur PLESK 11.5  ou 12 :

Il faut modifier les paramètres PHP et NGNIX :

nginx-1b

 

En plus de la modification si dessus vous devez aussi augmenter : fastcgi_read_timeout 300;

Dans Plesk ► Site Web & Domaines ► Votre Domaine ►  paramètres du serveur Web

en bas de page ajouter :  fastcgi_read_timeout 300;

nginx

 

2)  Modifier aussi les paramètres PHP

Memory_limit à 512 M

max_execution_time 600    (soit 10 minutes)

max_input_time 600 (ne jamais mettre une valeur supérieur à max_execution_time)

facultatif post_max_size  et upload_max_filesize, vous pouvez au contraire vouloir réduire afin de limiter les upload .

PHP

Pensez a redémarrer les services nginx et apache pour prendre en compte les modifications :

/etc/init.d/nginx restart;
# ou sur un serveur ubuntu;
sudo /etc/init.d/nginx restart;

service apache2 restart

Source :  http://kb.parallels.com/en/120210

 

 

juste mes idées

%d blogueurs aiment cette page :